Co-fondée par deux Français et considérée comme la relève des technologies Hadoop, Snowflake lève 450 millions de dollars

Auteur d’un entrepôt de données destiné exclusivement au cloud, Snowflake Computing vient de lever 450 millions de dollars de fonds de croissance au cours d’un tour de table mené par Sequoia Capital,

auquel ont participé les investisseurs actuels (Altimeter Capital, Capital One Growth Ventures, Iconiq Capital, Madrona Venture, Redpoint Ventures, Sutter Hill Ventures et Wing Ventures, ainsi qu’un nouveau venu : Meritech Capital. Cela porte le financement total à 923 millions de dollars et valorise la société à environ 3,5 milliards de dollars.

L’argent fraîchement levé servira à étendre la stratégie multi-cloud de Snowflake au-delà de sa disponibilité actuelle sur Microsoft Azure et AWS, renforcer les équipes commerciales aux Etats-Unis et dans le monde, recruter des équipes d’ingénieurs pour ses sites de San Mateo en Californie (siège social de la société), Bellevue dans l’Etat de Washington et Berlin en Allemagne.

« Apprendre à être piloté par les données est aujourd’hui un impératif pour chaque organisation, et une organisation pilotée par les données doit contrôler ces dernières », affirme dans un communiqué Bob Muglia, CEO de Snowflake. « Snowflake est l’entrepôt de données le plus puissant au monde pour les solutions d’analyse. Cette puissance apporte la sécurité, le contrôle et les réponses métiers nécessaires aux organisations pilotées par les données. Cela génère une croissance spectaculaire pour notre société. Ce dernier cycle de financement fournira à Snowflake les ressources dont nous avons besoin pour servir notre base en croissance rapide de clients nouveaux et existants à travers le monde. »

« Snowflake est une solution d’entreprise clé pour le cloud public. L’entrepôt de données flexible, construit dans le cloud, permet aux clients d’obtenir rapidement des informations approfondies à partir de leurs données sans les tracas et les coûts d’autres solutions traditionnelles », explique de son côté Carl Eschenbach, partenaire de Sequoia. « Snowflake a vraiment perturbé le marché des entrepôts de données, mais le meilleur reste à venir. Nous sommes confiants que l’approche de Snowflake, axée sur le client avant tout et sur l’innovation, continuera de stimuler la croissance de l’entreprise. »

Fondée en 2012 par les Français et ex-salariés d’Oracle Benoit Dageville (troisième sur la photo) et Thierry Cruanes premier sur la photo) ainsi que par le Polonais Marcin Zukowski (quatrième sur la photo), co-fondateur et ancien CEO de Vectorwise, la société est dirigée depuis 2014 par Bob Muglia (deuxième sur la photo), ancien président de Microsoft en charge de la division serveurs et outils. Snowflake revendique un millier de clients actifs et le recrutement cette année d’entreprise comme Netflix, Office Depot, DoorDash, Netgear, Ebates et Yamaha.

Selon IDC, le marché mondial du data warehouse devrait croître de plus de 40% d’ici 2020, passant de 14 milliards de dollars en 2017 à 20 milliards de dollars.

Add comment


Security code
Refresh

Download Freewww.bigtheme.net/joomla Joomla Templates Responsive