Broadcom licencie 1.100 personnes

Afin de réduire ses coûts, Broadcom a licencié environ 1.100 personnes après sa fusion en novembre dernier avec Brocade. C’est ce que rapporte Reuters qui a consulté un document transmis par le

spécialiste des semi-conducteurs à la SEC. Brocade va « évaluer ses ressources et pourrait fermer certains postes supplémentaires », indique encore le document. L’ex-société singapourienne, désormais domiciliée au siège de Brocade à San Jose (Californie), a provisionné 143 millions de dollars de charges de restructuration au cours des deux premiers trimestres, des charges essentiellement destinées aux indemnités de licenciement. Ces indemnités devraient être versées au cours du troisième trimestre.

Rappelons que Brocade s’est séparé de son côté au mois de janvier de 309 personnes.

Broadcom a clos le 6 mai dernier son deuxième trimestre fiscal avec un chiffre d’affaires de 5,014 milliards de dollars, en croissance de 20% sur un an. La marge brute a par ailleurs progressé, s’établissant à 50,9% contre 47,2% un an auparavant.

Les dépenses opérationnelles ont baissé, atteignant 1,350 milliards de dollars contre 1,502 milliards de dollars un an plus tôt.

Le bénéfice net atteint quant à lui 3,733 milliards de dollars, contre 464 milliards de dollars au deuxième trimestre 2017.

Précisons que ces chiffres incluent les résultats de l’activité communications rachetées à Brocade.

Add comment


Security code
Refresh

Download Freewww.bigtheme.net/joomla Joomla Templates Responsive